Pierre MARTIAL, écrivain, journaliste et blogueur
Chroniques et nouvelles de Pierre Martial, écrivain-journaliste

CHRONIQUES ET ARTICLES

Bagdad. A 22 ans et pour résister à l'obscurantisme, Ruqaya est la première femme bouquiniste de rue.


Lu 46434 fois


Ruqaya Fawziya, rue Al Moutanabi, au coeur de Bagdad © D.R
Ruqaya Fawziya, rue Al Moutanabi, au coeur de Bagdad © D.R
Elle a le regard clair et le visage souriant de celle qui n'a pas peur. Ni de la terreur obscurantiste qu'aimerait faire régner Daech, dont les “soldats du Califat" ne sont pourtant plus qu' à 35 kilomètres de Bagdad. Ni des traditions plutôt “patriarcales“ de la société irakienne.
A 22 ans et ses longs cheveux noirs flottant librement sur ses épaules, Ruqaya a décidé de “descendre dans la rue”.
Elle est ainsi devenue, il y a quelques semaines, la toute première bouquiniste de Bagdad.
Avant tout pour défendre les livres bien sûr, qu'elle adore depuis toute petite.
Mais aussi pour prôner la liberté des femmes. Et résister à sa façon, avec optimisme mais détermination, à toutes les oppressions passées, présentes ou à venir...

Livres et culture contre terreur et barbarie

A voir Ruquaya, installée paisiblement devant ses étals de livres rue Moutanabi, répondant gentiment aux passants, discutant longuement avec certains et défendant avec passion tous les livres, qui pourrait imaginer qu'il y a à peine quelques années, le 5 mars 2007, ce lieu-même devint le centre de l'horreur et de la barbarie?

Haïssant encore plus la culture que les “mécréants” que nous sommes, les terroristes de Daech firent sauter un camion bourré d'explosifs au centre de ce “marché aux livres“ rassemblant chaque vendredi des milliers d'Irakiennes et d'Irakiens anti-obscurantistes.

D'entre les livres calcinés ou encore fumants, on extirpa 30 morts. Et sur les ex-étals de livres devenus brancards de fortune, on évacua plus de 200 blessés.

“Je suis une Irakienne et je lis!“

Le temps de nettoyer la rue Moutanabi, de serrer contre leur coeur les familles des victimes et de redresser étals de rue et librairies fixes ou ambulantes, les aficionados du livre revinrent en masse dans cet endroit devenu symbole de résistance.

De nombreux rassemblements y eurent lieu pour célébrer et défendre ce lieu de culture et de liberté, des écrivains vinrent y tenir des conférences de rue, des poètes y déclamèrent des vers contre la terreur, dressés sur des caisses en bois et l'on continua d'y discuter inlassablement de nos amis les livres, debout contre un mur, un verre de thé à la main ou assis à même le trottoir!

C'est à l'une de ces fêtes du livre que Ruqaya Fawziya, jeune diplomée en droit, rencontra son futur mari, il y a 3 ans. Tous deux chantaient le slogan de cette campagne lancée en Irak en 2012: “I am an Iraqi, I read!“ (“Je suis un Irakien, je lis!“). Entre ces deux aficionados du livre, le courant passa dès le chapitre 1 et ils se marièrent au chapitre 2.

Pour la petite histoire, la famille de Ruqaya, afin de respecter la tradition ancestrale, voulut symboliquement que le jeune garçon offre une dot à sa future épouse. Quand on demanda à celle-ci ce qu'elle souhaitait, sa réponse fut immédiate: “Pas d'argent, mais des livres... Beaucoup de livres!“‘

Ruqaya, la toute première femme bouquiniste de rue

Lorsque Ruqaya annonça, tout à trac, il y a quelques semaines à son entourage, qu'elle voulait, à son tour, vendre des livres dans la rue, on la regarda d'abord avec gêne.
- Bien sûr, lui expliqua-t-on gentiment, c'est une excellente idée que de défendre les livres et que de vouloir en vendre, mais... mais ne voulais-tu pas devenir avocate?
- Je serai “avocate juridique” le matin et ”avocate des livres” l'après-midi et tous les vendredis (jour férié en Irak), plaida-t-elle.
- Très bien, mais, s'il te plait, pas dans la rue! Travaille au moins dans une boutique! Cela ne se fait pas, pour une femme en Irak, de vendre des livres dans la rue!
- Et bien, je serai la première alors! conclut Ruqaya qui, sous son doux sourire, cache une volonté bien trempée.

C'est ainsi que Ruqaya devint la toute première bouquiniste de rue de Bagdad. Et qu'après un court moment de stupéfaction dans les travées du marché aux livres de la rue Moutanabi, elle fut très vite adoptée.

Depuis, elle est même devenue une sorte de modèle pour toutes les aficionadas et aficionados du livre à Bagdad.

Que mille Ruqaya deviennent bouquinistes de rue et que mille marchés aux livres fleurissent!

Tout mon respect et ma littéraire amitié à Ruqaya!

Et toutes mes - nos - amitiés résistantes aux libraires, bibliothécaires, lectrices et lecteurs aficionados et défenseurs obstinés des livres du monde entier!

Pierre MARTIAL

A partager le plus largement possible, mes amies et amis.
Partager, c'est déjà agir.





1.Posté par CARL Yves le 13/05/2016 09:32
Bravo et encore bravo !
C'est dans cette matière qu'on fabrique les héroïnes capable de sauver un peuple, petit à petit...En commençant par les cerveaux ;-)
Toute mon admiration !

2.Posté par frederique le 13/05/2016 09:35
Bonjour super article il y a une coquille. ...verbe conclure : verbe 3E groupe. ...conclua n existe pas....donc conclut.... Svp. ...merci !

3.Posté par Pierre MARTIAL le 13/05/2016 23:57
Merci pour votre enthousiaste commentaire, Yves Carl. Ruqaya le mérite tellement! Mes amitiés.

4.Posté par Pierre MARTIAL le 14/05/2016 00:02
Merci beaucoup, Frédérique. Et bravo pour votre vigilance orthographique! J'écris parfois plus vite que mon ombre!
En tout cas, maintenant, je compte sur vous!
Mes amitiés.

5.Posté par Mac Guffin le 18/05/2016 14:01
Ce qui serait intéressant de connaitre, est les titres et auteurs vendus par cette bouquiniste. Un recensement de ses ventes.

6.Posté par Pierre MARTIAL le 18/05/2016 14:50
Très pertinente question, en effet, Mac Guffin.
Je répondrais que nous trouvons, sur l'étal de Rugaya, de nombreux livres de poésie, très prisée par les Irakiens qui, d'ailleurs, en lisent publiquement, à voix haute, dans cette célèbre rue Al Moutanabi.
Mais aussi des romans et des livres d'histoires.
On commence aussi à y trouver - justement grâce à cette jeune femme et de nombreux autres qui fréquentent la rue, des essais sur le rôle et la place de la femme en Irak et dans le monde arabe. Quelques livres de réflexion et d'interprétation du coran aussi (même si ce n'est pas du tout sa spécialité).
La rue Al Moutanabi a toujours été un lieu “progressiste” de réflexion, d'éducation et de dialogue.
Grâce à l'arrivée des femmes, il devient aussi un lieu où elles veulent se construire, se défendre et défendre leur voix.
Si je peux avoir des “statistiques” plus pointus, je n'hésiterai pas à vous en faire part.
Merci pour l'intérêt que vous portez à mes publications, Mac Guffin.
Mes amitiés.

7.Posté par Mac Guffin le 18/05/2016 14:56
Merci à vous de vous être donné la peine d'éclairer de manière générale cette question mais seules des informations plus précises permettraient de la traiter : par exemple, sur les 100 dernières ventes, quels auteurs, quels titres ? puis, grâce à ces info., faire des catégorisations.
Cela donnerait un bon aperçu des intérêts intellectuels et spirituels des lecteurs survivants en Irak.
Cordialement

8.Posté par CLEMENT le 20/05/2016 23:54
Bravo

9.Posté par Mokhtar MAIZI le 25/07/2016 19:29
Je vis de bonne soupe et de beaux langage. Telles sont les célèbres paroles de Molière .
Les mille et une nuits que j'adore, occupent plus d'un quart de ma tête. Stendhal .
Tels sont les hommes qui nous ont appris ce que c'est qu'un livre .

10.Posté par Pierre MARTIAL le 25/07/2016 20:59
Merci pour ce beau commentaire, Mokhtar, empli de citations d'hommes de lettres que nous aimons tant! Mes amitiés et que vivent les livres et les Lumières.

11.Posté par Geneviève Wolfcarius le 30/07/2016 20:31
Sur le sachet d'emballage de mon libraire : ce commentaire humoristique et militant : "Lisez, nom de dieu ! " :-)
Merci à tous les résistants de la culture !
Merci surtout à Ruqaya. Merci à vous aussi Pierre de nous communiquer le bonheur d'avoir découvert cette lumineuse personne !
PS : si on peut faire quelque chose en dehors de relayer son combat et sa passion sur la toile ? envoyer des livres ?

12.Posté par Pierre MARTIAL le 30/07/2016 23:11
Merci du fond du coeur pour ce beau commentaire, Geneviève.
Ruqaya fait un travail extrêmement noble et courageux! Continuons toutes et tous à défendre les livres et les Lumières où que nous soyons et comme nous le pouvons!
Toutes mes amitiés à vous.
Pierre Martial
PS: merci du fond du coeur pour votre proposition d'aide à Ruqaya. Je lui transmettrai. Pour le moment je sais que le plus important pour elle, c'est la diffusion la plus large de cette information afin de semer à tous vents et de donner des idées à d'autres!

13.Posté par Soulef le 04/08/2016 16:43
J’aurai peur pour sa vie. Ils sont ignorants et lâches mais plus forts pour le moment

14.Posté par Pierre MARTIAL le 04/08/2016 21:21
Je comprends tellement ce que vous dites, Soulef! Et en même temps, je crois que c'est Ruqaya qui a raison. Il ne faut pas avoir peur de la peur. C'est elle, c'est nous, qui avons raison de résister à toute tentative de terreur et d'obscurantisme. Merci pour votre commentaire. Mes amitiés.

15.Posté par hamida saad le 05/08/2016 17:49
Bravo ,le livre,la lecture restent la plus puissante arme contre l'obscurantisme

16.Posté par Pierre MARTIAL le 05/08/2016 23:37
Vous avez tellement raison, Hamida! Que vivent les livres et les Lumières! Toutes mes amitiés.

Nouveau commentaire :

LE MOT DE PIERRE MARTIAL | CHRONIQUES ET ARTICLES | NOUVELLES EN IMMERSION | LES DON QUICHOTTE DU LIVRE | ENGAGEMENTS | BIOGRAPHIE | CONTACT | LA "METEO DES PAGES" | “SOUS LES PAVES, LA PAGE…”




Recommandez le site à vos amis, svp...

Abonnez-vous à ma newsletter, merci...


Me suivre sur twitter
@KASNOIZETTE lol!
Samedi 25 Mars - 21:27
Merci infiniment aux 100.000 lecteurs de mon blog “Livres Partout” >>>(https://t.co/SSbjsJAv4m) #BoitesALivres… https://t.co/ghUjGGYMji
Samedi 25 Mars - 21:26
2ème Journée du #Livre Voyageur. Pierre Martial rend hommage aux sans domicile fixe et à Malala.… https://t.co/uK3KOBlquf
Mercredi 22 Mars - 23:58
#Livres Partout! Des milliers de livres “libérés” dans toute la France! #librairies #bibliothèques #boitesALivres… https://t.co/gS86NIkwWD
Mardi 21 Mars - 23:12
#Livres partout! 21 et 22 mars, Journées Internationales Livre Voyageur. Je soutiens! #librairies #bibliothèques… https://t.co/dOT6LajrRO
Lundi 20 Mars - 21:20
#LIVRES PARTOUT! Dur dur d'être libraire! L'excellente #librairie #jeunesse Les enfants sur le toit Paris 18 a beso… https://t.co/atPOOWtopr
Vendredi 17 Mars - 15:41
LIVRES PARTOUT! 21/22 mars journées internationales #livre voyageur Centaines livres “libérés” dans espaces publics… https://t.co/dmc7OlL7qf
Mercredi 15 Mars - 20:38



Rejoindre la communauté des amies et amis de Pierre Martial sur Facebook


Faire une recherche sur le site



S'abonner à la newsletter






S'abonner à la newsletter