Pierre MARTIAL, écrivain, journaliste et blogueur
Chroniques et nouvelles de Pierre Martial, écrivain-journaliste

CHRONIQUES ET ARTICLES

Devant la gare de Berlin, Alex, réfugié syrien, passe ses nuits à offrir des plats chauds aux SDF.


Lu 391 fois


© D.R
© D.R
Comme chaque soir, il est arrivé dont ne sait où, seul, avec sa table de camping et son petit chariot à roulette.
Discret et affairé, il a installé tout son petit matériel dans un coin retiré, à côté d'un pilier, près de la gare AlexanderPlatz.
Et puis il s'est mis au boulot. Il a sorti ses marmites, ses sacs de semoule, ses légumes, sa viande, ses cuillères et son réchaud et il commencé à cuisiner, dans le froid de la nuit.
Alors, peu à peu, ils sont arrivés. Les uns après les autres. A demi frigorifiés mais le sourire aux lèvres. Un, cinq, dix, plusieurs dizaines ensuite...
Eux, ce sont les SDF du quartier AlexanderPlatz.
Lui, c'est Alex, un réfugié syrien que le peuple allemand a accueilli et aidé et qui veut, maintenant, à son tour, aider les plus démunis en leur offrant à manger.

Le jour où des mains tendues ont extirpé Alex de l'enfer...

De sa vie et de son passé, Alex, pudique et discret, n'aime pas trop parler. Tout au plus saura-t-on qu'il a 39 ans et qu'il a dû fuir la Syrie et Damas où il vivait, en 2007, en raison de ses activités politiques et de ses convictions chrétiennes.
Comme des dizaines, des centaines d'autres milliers de migrants, il s'agissait pour lui d'échapper à la dictature, à la guerre, à la barbarie et à cette spirale infinie de violences et de morts que connait, entre autres, la Syrie, depuis de nombreuses années.
Après sept longues et dures années en Libye, Alex Assali a tenté sa chance en Allemagne en 2014. Il y a été accueilli, aidé et inséré. Au bout du rouleau, Alex n'imaginait même plus qu'il lui soit possible de sortir enfin de l'enfer dans lequel il vivait depuis si longtemps!
Cet accueil, comme ces mains tendues aux centaines de milliers de migrants qui ont été accueillis en 2015 par l'Europe et tout particulièrement par l'Allemagne, Alex ne pourra jamais l'oublier. Jamais. Et à y repenser, les larmes lui viennent encore aux yeux de reconnaissance, lui pourtant si pudique.

“C'est à mon tour d'aider ceux qui en ont besoin!”

C'est dire à quel point Alex a souffert dans sa chair et dans son coeur d'entendre, ici et là, certains Allemands ou Européens lancer des discours de haine et d'exclusion contre les migrants...
Bien sûr, Alex, garçon réaliste et censé, comprend bien que, dans l'état de crise économique que traverse l'Europe, on ne peut pas accueillir cette marée humaine sans limite!
Bien sûr, il trouve également légitime la défiance que l'on peut avoir envers cette vague de migration au sein de laquelle se cachent parfois, on l'a vu récemment, des terroristes de Daech venus semer la mort et la barbarie!
Bien sûr qu'il sait tout cela, Alex!
Et c'est pour cela qu'il veut faire son possible, tout son possible et dès maintenant, avec ses petits moyens mais de toutes ses forces, pour montrer que l'immense majorité des migrants comme lui, sont infiniment reconnaissants envers celles et ceux qui les ont accueillis et qu'ils n'ont qu'une envie et qu'un devoir: celui de s'intégrer au mieux et d'aider, à leur tour, les sociétés qui leur ont ouvert portes et bras.

100 repas chauds par nuit et de la générosité à volonté...

Voila pourquoi Alex est là, dans le froid de la nuit, derrière sa petite table de cuisson, avec ses marmites et ses assiettes bien pleines face à ces dizaines de SDF allemands qui l'ont adopté fraternellement, lui, l'étranger qui non seulement les nourrit mais aussi leur réchauffe le coeur.
Certes, à lui tout seul et avec ses modestes moyens, il ne peut leur cuisiner et offrir que 100 repas chauds par nuit, mais il leur redonne par ce geste, et au-delà des différentes couleurs de peau, de nationalités ou de croyances, un bel espoir en la nature humaine!
Alex, mon ami, mon frère humain, je te serre très fort contre moi.
Prends bien soin de toi et continuons, toutes et tous, à notre place et selon nos moyens, à semer nos graines de fraternité, de résistance et d'amour!

Pierre MARTIAL

A partager le plus largement possible, mes amies et amis.
Partager, c'est déjà agir.



Nouveau commentaire :

LE MOT DE PIERRE MARTIAL | CHRONIQUES ET ARTICLES | NOUVELLES EN IMMERSION | LES DON QUICHOTTE DU LIVRE | ENGAGEMENTS | BIOGRAPHIE | CONTACT | LA "METEO DES PAGES" | “SOUS LES PAVES, LA PAGE…”



Recommandez le site à vos amis, svp...

Abonnez-vous à ma newsletter, merci...


Me suivre sur twitter
#LIVRES PARTOUT! Les #BoitesALivres se multiplient à #Bastia dans cabines téléphoniques redécorées par artistes. Br… https://t.co/2nxBl7FGBc
Lundi 22 Mai - 21:13
@Cultures_Co @Fnac @BSF_France Merci. Petit bug. Je parlais de l'opération cyclo-livres et de l'article de 2015. Me… https://t.co/ZtZLkyWqej
Dimanche 21 Mai - 21:31
#LIVRES PARTOUT! Des milliers de personnes à la Comédie du Livre #Montpellier, salon #livre en plein air! Mille bra… https://t.co/BBizCZu8bj
Dimanche 21 Mai - 14:37
@Cultures_Co @Fnac @BSF_France Merci pour l'info mais elle date de 2015. Mes amitiés à vous et que vivent les livre… https://t.co/3LGJHPCKGt
Dimanche 21 Mai - 14:29
Aux #livres, citoyens! Quel pays lit le plus de livres? La France un peu à la traîne >>> https://t.co/PgQdnGAS8e v… https://t.co/TbDf7O8FIA
Samedi 20 Mai - 14:42
#LIVRES PARTOUT! 3ème édition du Festival Quartier du #livre à Paris 5ème du 17 au 24 mai. Aux livres, citoyens!… https://t.co/upoiXifDU1
Jeudi 18 Mai - 23:28
@Schwartz_MA Mes sincères félicitations. Que vivent les livres et les Lumières de la Culture! Bien à vous. https://t.co/U8IpU6tRKb
Jeudi 18 Mai - 23:19



Rejoindre la communauté des amies et amis de Pierre Martial sur Facebook


Faire une recherche sur le site



S'abonner à la newsletter






S'abonner à la newsletter








Recommandez le site à vos amis, svp...

Abonnez-vous à ma newsletter, merci...